Aller au contenu
2 min lu

Comment le logement stable a transformé la vie de cet adolescent

Coopérative de logement interconfessionnelle Beacon

Beacon Interfaith

Coopérative de logement interconfessionnelle Beacon regroupe plus de 80 congrégations engagées dans la lutte contre le sans-abrisme par le logement, le programme de refuge en familles "Les prochaines générations" et la défense des intérêts du public. Les maisons Beacon comptent 775 résidents qui progressent dans leur vie et ne craignent plus de trouver une maison. Dans le cadre des efforts de McKnight pour promouvoir le logement abordable et les systèmes qui accroissent la stabilité de la famille, Beacon reçoit un soutien opérationnel général pour son travail consistant à fournir des logements à tous.

Sydney est venu à Beacon à certains égards en tant qu'adolescent typique. Elle vient d'avoir son diplôme d'études secondaires. Elle économisait pour acheter une voiture et attendait avec impatience la nouvelle saison de «Orange, c'est le nouveau noir». Sous d'autres aspects, Sydney est tout sauf typique. Elle est seule depuis environ deux ans, ayant quitté son domicile en raison de l'instabilité familiale. Elle a séjourné dans deux centres d'hébergement pour jeunes, le dernier pendant onze mois, en attendant d'entrer sur Nicollet Square, un complexe d'appartements offrant des services d'assistance destinés aux jeunes de 16 à 21 ans qui ont été sans abri ou qui sortent du système de placement familial.

«Je suis fier de prendre soin de moi et de faire ce que je dois faire. Mais ici, il y a des gens pour vous aider quand vous en avez besoin. —SYDNEY

Signer un bail et payer un loyer est un grand pas pour Sydney. "J'aime vraiment beaucoup. Cela vous fait penser à ce que serait la vie si vous aviez votre propre appartement », a-t-elle déclaré. Sydney a rapidement obtenu un stage au Butter Bakery Café, puis a été embauché de façon permanente comme barista et caissier. Elle travaille également comme caissière chez Walmart. Ses dépenses comprennent le loyer (205 $ par mois pour la première année), son téléphone et une carte de bus. Elle a annulé ses abonnements Hulu et Netflix pour réduire ses dépenses et est fière de payer son loyer avant la date prévue. Son objectif à court terme est d’économiser pour une voiture. Pourtant, Sydney se concentre également sur son objectif à long terme de devenir infirmière. «Je veux être un infirmier, je suis Aller être une infirmière, se corrige-t-elle rapidement. Surtout, elle a une vision de sa vie qui ne comprend pas vivre de chèque de paie en chèque de paie, mais qui a du mal à se débrouiller comme le font tant de gens qu'elle sait connaître. «Je veux quelque chose de plus grand et de meilleur», dit-elle. Grâce à Nicollet Square, elle a trouvé un endroit pour apprendre et se développer.

Sujet: Région et communautés

mai 2015

Français
English ˜اَف صَومالي Deutsch العربية 简体中文 ພາສາລາວ Tiếng Việt हिन्दी 한국어 ភាសាខ្មែរ Tagalog Español de Perú Español de México Hmoob አማርኛ Français