Aller au contenu
1 min lu

En mémoire

Elle se tient dans l'ombre. En train de regarder.
Regarder un homme noir prendre son dernier souffle sous le genou d'un homme qui a juré de protéger et de servir sa communauté.
Un autre homme noir est abattu par la police.
Une autre vie prise. L'enfant d'une autre mère pris.

Elle reste dans l'ombre parce qu'elle est incapable de bouger.
On dirait qu'elle est dans les sables mouvants.
Elle ne peut pas comprendre l'injustice.
Elle n'a jamais vécu dans ce monde.

C'EST le monde dans lequel elle vit.
Assez regardé.
Elle ressent le besoin de changer.
Elle ressent un appel à l'action.
Pour sortir de l'ombre.
Il n'est plus temps de regarder.
Il est temps de FAIRE.

Il est temps de s'unir…
nos arrière-cours.
nos quartiers.
nos communautés.
notre état et notre nation.

Il est temps de sortir de l'ombre.
Il est temps de changer ; se soutenir les uns les autres.
Il est temps d'unir l'humanité.

Ce poème fait partie d'un série de réflexions à la première personne nos collègues partagent sur George Floyd et le mouvement pour la justice raciale.

Sujet: Arts, Équité de la diversité et inclusion

juillet 2021

Français